La pénurie de voitures touche les administrations publiques et les ministères

10:17  jeudi 22 septembre 2016 | Par Rédaction | Confidentiel/Indiscrets 

La pénurie de voitures neuves n’affecte pas uniquement le citoyen. Les administrations publiques et les institutions de l’État sont durement touchées par la baisse drastique des importations de véhicules. Plusieurs appels d’offres lancés par des ministères, la Banque d’Algérie, le MDN ont été boudés par les soumissionnaires, faute de véhicules chez les concessionnaires automobiles.

En 2016, l’Algérie a décidé d’importer 83 000 véhicules contre plus de 265 000 unités en 2015.

| LIRE AUSSI : Importations de véhicules : les quotas et les montants attribués aux concessionnaires